Journal d'Adeline : Un été de Van Gogh.
M. Sellier
SKU: 9782092530726

Adeline's diary: a summer with Van Gogh.

"I was shocked when I saw my portrait. My cheeks were smeared red, my hands green. I am ugly. If only I had had the courage to tell him, maybe he would not have offered my the canvas. Poor Mr. Vincent, he works so hard. It may be cruel but I think he has no future as a painter. This may be why he is always so sad."

1890. Adeline Ravoux lives in an inn at Auvers-sur-Oise. A new resident has recently come in. He likes to be called Mr. Vincent. He paints all day long but his works don't look like much. Many think he is a little "crazy". But Adeline only sees how polite and discreet Mr. Vincent can be...

Genre: Historical fiction.

LDF Notes: For proficient readers.



Journal d'Adeline : Un été avec Van Gogh.

.«J'ai eu un choc en voyant mon portrait. Il m'a barbouillé les joues de rouge et labouré les mains de traits verts. Je suis laide à faire peur. Si seulement j'avais eu le courage de lui dire que je n'aimais pas son tableau, il ne me l'aurait certainement pas offert. Pauvre monsieur Vincent, il travaille tellement. C'est cruel, mais je crois bien que c'est un peintre raté ! C'est peut-être la raison pour laquelle il a l'air si souvent triste.»
Une fenêtre ouverte sur Vincent Van Gogh, à travers le regard sensible d'une jeune fille.

1890. À treize ans, Adeline Ravoux en paraît déjà seize et rêve d'aller à son premier bal avec Louis, son amoureux. Dans la pension que tiennent ses parents à Auvers-sur-Oise, un nouveau locataire est arrivé, grand roux osseux aux yeux bleus. Il se fait appeler monsieur Vincent. Toute la journée, il peint. Mais quelle peinture ! Ses fleurs ne ressemblent pas à celles des jardins : elles sont tourmentées et font penser aux porcelaines des cimetières. Certains disent même qu'il est fou. Adeline, elle, apprécie sa gentillesse et sa discrétion...

Genre: Fiction historique.

Notes LDF:Pour bons lecteurs.

$7.90
Availability: In Stock